4. Trier les mots clés

Maintenant que vous avez cette longue liste de mots et expressions-clés, il va falloir les trier pour savoir lesquels privilégier.
Encore une fois vous pouvez choisir 2 options, une gratuite mais longue via l’utilisation d’un tableur comme Excel ou une grâce à un logiciel qui calculera et triera pour vous. Tout dépend de votre budget, de votre temps et de vos priorités. Sachez que les deux méthodes se valent en terme de résultats.

Option 1 : Trier les mots-clés à la main

Calculer le coefficient d’efficacité de vos mots clés (KEI)

Le coefficient d’efficacité d’un mot clé est le ratio entre  le nombre de requêtes mensuelles (l’intérêt du mot clé) et le volume de sites utilisant le mot clé en question (la concurrence). En toute logique un bon coefficient est un grand nombre de requêtes pour une concurrence modérée. On utilise plus couramment le terme anglais dénommé KEI pour « Keyword Efficiency Index ». En clair, plus le KEI de vos mots-clés est haut, mieux c’est ! Je vais vous expliquer maintenant comment calculer ce coefficient KEI pour l’ensemble de vos mots clés.

Pour calculer le coefficient d’efficacité de vos mots clés, préparez votre tableur avec vos mots clés rangés sous forme de liste dans la première colonne.

Voici de quoi vos mots-clés dépendent :

  • La pertinence (P) : Cette variable correspond à justesse de la relation entre votre mot-clé et ce que vous proposez que ce soit un produit ou un service. Vous n’en aurez pas besoin pour calculer le KEI basique.
    Il existe trois grades sur l’échelle pour mesurer la pertinence. Vous devez donc maintenant ajouter une colonne supplémentaire à votre tableur pour la pertinence et attribuer un des nombres suivants à chaque mot-clé de votre liste :
    - 1 pour excellent.
    - 2 pour Bon.
    - 3 pour mauvais.
  • Le nombre de requêtes (Nr) : Il correspond au volume mensuel de recherches pour ce mot clé sur un moteur de recherche donné.
    Comme expliqué dans le chapitre précédent, vous pouvez trouver le nombre de requêtes mensuelles simplement en vous rendant sur Google Adwords, il est préférable de se créer un compte google (gratuitement) pour pouvoir l’utiliser sans à avoir à rentrer un code captcha pour chaque recherche.
    Rendez-vous dans la partie « générateur de mot clés » du site, il suffit ensuite de rentrer vos mots clés dans la case « Mot ou expression » puis cliquer sur recherche, les résultats s’affichent en dessous.

    Résultat google adwords

    Par exemple, on vois ici que « les uv en cabine » a été recherché en moyenne 8100 fois par mois en France et 9900 dans le monde. Après avoir obtenu ces chiffres pour tous vos mots clés, il vous suffit de cliquer sur « importer » pour obtenir l’intégralité de votre tableau sous format tableur, transférez ensuite les résultats sur votre tableau Excel dans une colonne « Nombre de requêtes ».

  • Compétition (C) : Ce chiffre indique combien de sites web sont plus ou moins déjà positionné sur votre mot clé, moins il y a de sites déjà positionné sur un mot-clé, plus le KEI de ce mot sera favorable en propotion du nombre de requêtes mensuelles.
    Pour trouver le nombre de compétiteurs sur un mot-clé, c’est très simple et vous savez déjà probablement le faire, en effet il suffit d’effectuer la recherche du mot clé sur google.fr et le nombre de résultats pour le mot clé recherché apparait.
    Image nombre résultats Google
    Ici, on voit que la recherche cabine uv a entrainée 1 570 000 résultats. Il vous suffit maintenant de rechercher chaque mot un par un pour récupérer le nombre de résultats de recherche et le placer dans le tableau Excel avec les deux autres résultats, dans une colonne « Compétition ».

Voici à quoi devrait ressembler votre tableur maintenant :

Tableau excel remplis

Alors, qu’est ce qui donne un meilleur KEI? Une bonne pertinence, un haut nombre de requêtes et peu de compétition est la formule qui marche.
Voyons la formule classique pour calculer le coefficient d’efficacité d’un mot clé (KEI) :

formule KEI

Il en existe une autre améliorée et prenant en compte également le paramètre « pertinence » :

Formule KEIr

Il ne reste plus qu’à créer la colonne manquante sur votre fichier Excel et y entrer la formule :

Classeur Excel KEIr

Choisir les bons mots clés

Nous allons maintenant nous occuper de trier ces résultats par KEI :

Excel trié

En premier lieu, je vous conseille de trier vos résultats sur Excel en fonction du KEI. Ce qui permet de voir rapidement que le mot clé cabine autobronzante sera plus rapidement rentable avec ses 1900 requêtes mensuelles que l’expression comment bronzer avec pourtant 12 100 requêtes mensuelles. Tout l’art du référencement naturel réside dans l’analyse, le choix et la stratégie des mots clés. Évitez de perdre votre temps sur des expressions trop concurrentielles au démarrage d’une campagne. Pensez toujours que vous arrivez dans votre business après certains prédécesseurs qui sont connus de Google et des autres moteurs de recherche. Ne cherchez pas à être meilleur qu’eux trop rapidement, soyez juste plus intelligent et rusé en essayant de positionner les meilleurs KEI en premier dans votre stratégie de référencement organique.

Revenons à l’exemple, pour ma part, j’ai fait mes réglages pour :

  • pastille verte: KEI > 1
  • pastille jaune: 0.2 > KEI > 0.3
  • pastille rouge: KEI < 0.2

A vous d’optimiser vos préférences de couleur de pastille en fonction de votre thématique. Vous pouvez alors garder tous les résultats en vert, ce sont les meilleurs, je vous conseille cependant de garder les résultats rouge et jaune, en effet ils ne sont pas forcement exploitable immédiatement, mais internet est un monde changeant en permanente évolution et étant donné les fermetures de sites occasionnées par les dernières mises à jour de Google, il serait judicieux de vérifier si des mots clés ont un KEI en amélioration au fil du temps. Sinon utilisez les mots clés à faible KEI dans vos actualités de blog.
Ainsi vous avez votre tableau et votre KEI calculé à la main. C’est grâce à ces mots clés que vous allez pouvoir positionner votre site sur la longue traine que vous avez trouvée.

option 2 : Le tri en quelques clics

Comme vous avez pu le lire précédemment, l’option 1 qui consiste à calculer le KEI à la main n’est pas des plus pratiques, plutôt long et il devient vite ennuyeux de transférer un par un le nombre de résultats sur Google, certains logiciels proposent de calculer le KEI très simplement.
Le logiciel Logiciel Rank Tracker étant très bien fait pour le coefficient d’efficacité des mots  clés (KEI), il propose directement après avoir fait une recherche de mots clés de calculer le KEI automatiquement en récupérant tout seul les valeurs des colonnes ‘D’ et ‘E’ de votre précédent tableur. Sauf que vous n’avez plus besoin de fichier Excel avec ce logiciel. Le calcul et le choix se fait dans le processus prévu par l’éditeur du logiciel, Link assistant.
Regroupez vos mots clés, agrandissez la liste avec la suggestion des mots clés et trier le tout en cliquant sur « KEI » à coté de « Suggestion » puis sur « mise à jour du KEI pour tous les mots du projet ».

mise à jour du KEI rank tracker
Les résultats sont alors organisés en fonction du KEI du plus grand au plus petit, avec un marqueur de différentiation qui va du vert au rouge pour juger l’utilité des mots clés.

Résultats KEI rank tracker

Il vous faut des mots avec le plus haut KEI possible, plus le marqueur est vert, plus le mot clé sera bon, car pertinent et pas trop concurrentiel. Il vous suffit donc de délaisser ou supprimer les mots clés avec un mauvais KEI, pour finaliser la sélection de vos mots clés.
En considérant la pertinence de chaque mot clé par rapport à votre activité, utilisez tant que possible les premières expression clés, jouez avec les variations singulier-pluriel, accent-sans accent et synonymes si le KEI reste fort. Considérez sélectionner :

  • les 3 premiers mois : entre 10 et 30 mots clés.
  • de 3 à 6 mois : entre 30 et 50 mots clés.
  • de 6 à 12 mois : plus de 50 mots clés.

Gardez en tête que vous ne pourrez pas être sur tous les fronts dès le début de votre campagne, sachez rester humble et focalisez-vous sur votre stratégie avec un nombre réduit de mots clés à positionner. Au fur et à mesure de vos résultats positifs, vous augmenterez le nombre de mots clés pour accroître votre audience. Mais tout cela, nous allons le voir dans les chapitres suivants.