20. Comment obtenir des liens de qualité

Comme je vous l’ai dit plus tôt, il existe plusieurs méthodes pour obtenir un lien, mais la question qu’il faut se poser, c’est comment obtenir des liens de qualité ? Pour cela nous allons voir dans ce chapitre les méthodes pour les obtenir et je vais commencer par donner quelques exxplications sur les types de liens que nous pouvons rencontrer.

Linking : Les manières d’obtenir des liens de qualité

L’échange de lien

L’échange de liens est facile à comprendre et simple à mettre en place : vous demandez de mettre un lien vers votre site sur une de leurs pages et ils vous demandent de placer un lien vers leur site sur une de vos pages. Il existe différents types d’échanges de liens, nous allons voir ici les plus communs.

Il faut avant comprendre avant d’aller plus loin que le lien est considéré comme une monnaie d’échange sur Internet. Il permet d’échanger un lien contre un autre dans des conditions assez similaires pour chacune des parties y trouve son bonheur. Si votre pagerank est de zéro, vous aurez surement du mal à échanger avec un site dont le page rank est nettement supérieur au votre. Car vous y gagnerez plus au change que votre partenaire. Ce qui rend le partenariat in-équilibré. Mais vous pouvez toujours négocier un bonus pour compenser votre manque de pagerank. Par exemple, vous rédigez pour votre partenaire un article pour lui en échange d’un lien.

L’échange de lien est la manière la plus simple et la plus courte pour faire des dizaines, voire des centaines de liens entrants. Si beaucoup de ces liens proviennent de sites de bonne qualité, ils vous apporteront un avantage sur le positionnement de votre site. L’échange vous semble une drôle de méthode pour commencer à exister sur le net ? Ne vous inquiétez pas, même si ça ressemble à un échange de cartes Pokémon entre enfants, l’échange de liens peut véritablement vous permettre de faire connaître votre site, de ramener du trafic et gagner un peu en notoriété. Et pour démarrer, vous en avez besoin.

Voyons les différents types d’échange de liens :

Le lien à sens-unique

Votre partenaire (A) vous a fait un lien sur votre page (B), vous n’êtes liés par aucun autre lien. Ce genre de liens est le plus fiable, les moteurs de recherches ont une totale confiance en eux.
Les liens à sens-unique ne sont pas faciles à obtenir, ils sont surtout placés sur des blogs, forums et réseaux sociaux par vos soins dans des champs de commentaires ou autres. Ce type de liens peut aussi venir d’un achat de lien, en effet si vous achetez un lien, vous n’avez pas à en renvoyer en retour, c’est donc un lien à sens-unique qui est créé.

Illustration pour le lien à sens-unique

Les liens réciproques à double-sens

Votre partenaire a toujours sa page (A) qui fait un lien vers votre site sur la page (B). La différence cette fois, c’est que vous renvoyez ce lien vers la page (A) depuis votre page (B). Ces deux pages sont à peu près de la même qualité, il est donc bénéfique pour les deux pages de s’envoyer des liens mutuellement.
Les moteurs de recherches n’aiment pas toujours ce type de liens, ils pensent que les liens de ce type résultent d’un échange de lien. Que va faire un moteur de recherche s’il découvre un lien à double-sens? il y a deux solutions :

  • Option 1 : Rien ne se passe. Google vous voit vous et votre partenaire vous renvoyer vos liens, mais vos sites ont un thème proche et le sujet des pages liées sont très proches, par exemple votre offre est « outils de jardins » et votre partenaire « plantes de jardin ».
  • Option 2 : Le moteur de recherche ignore les deux liens. Ce n’est pas vraiment inquiétant, des visiteurs viendront quand même grâce à ce lien, de plus étant donné que vous avez déjà plusieurs centaines de lien, ce n’est pas à cause d’un seul que votre site sera pénalisé.

Il existe aussi certains schémas qui ne sont pas compris par les moteurs de recherches, ils sont aussi plus compliqués à mettre en place en voici quelque-uns.

Illustration pour les liens de qualité à double sens

Les liens à trois voies

Les sites (A) et (B) appartiennent à votre partenaire, le C vous appartient. Comment vous arranger pour que Google ne remarque pas un lien à double sens entre votre site et un de ceux de votre partenaire. C’est en fait assez simple de le berner, il suffit que votre partenaire fasse un lien de son site (A) vers le votre et que vous fassiez un lien vers son site (B). Ainsi pas de liens à double-sens, cependant Google est malin, et pas qu’un peu!
Les robots des moteurs de recherches (pas ceux qui indexent mais ceux qui surveille la qualité des liens) prennent en compte le nom du propriétaire du domaine, ainsi Google sait quand deux domaines appartiennent à la même personne et il y a des (faibles) chances pour qu’il considère votre lien comme un lien à double sens.

Illustration pour le lien à trois voies

Sinon, vous pouvez faire un vrai lien à trois voies, c’est à dire : Le site (A) appartient à un de vos amis, le site (B) à un partenaire et vous possédez le site (C), Votre amis et votre partenaire ne se connaissent pas, vous dites alors à votre amis :
« Si je fait un lien vers ton site, il faudra que tu en fasse un sur le site (B) », et vous dites à votre partenaire :
« Si le propriétaire du site (A) fait un lien vers toi, il faudra que tu en fasse un vers mon site (A) ».
Vous obtenez ainsi une boucle de liens, les trois pages traitant le même sujet voient leur contenu mis en valeur par ces liens et Google ne se rends compte de rien.

Les liens à quatre voies

Je vois déjà certains d’entre vous scroller pour voir où va s’arrêter cette liste de types de liens, ne vous inquiétez pas il n’en reste pas beaucoup.
Le principe reste le même, votre partenaire a toujours ses deux sites, cette fois cependant vous en possédez deux aussi. Votre partenaire a les sites (A) et (B) et vous possédez les sites (C) et (D). Pour faire un lien à quatre voies, il vous suffit de faire un lien entre le site (A) et le site (D) et un autre entre le site (C) et le site (B). Grâce à ce type de linking, aucun lien n’arrive et repart de la même page, sur chaque page il n’y a qu’un lien entrant ou un lien sortant.

Illustration pour le lien de qualité à quatres voies

La boucle de liens : linkwheel

Quatre sites forment une boucle de lien si le site (A) est relié au (B), le (B) au (C), le (C) au (D) et le (D) au (A).

Illustration pour la boucle de lien

Les liens à sens-unique sont la manière de faire des liens qui semble la plus naturelle pour les moteurs de recherches – les sites qui l’utilisent ont souvent du bon contenu. Donc si vous avez beaucoup de liens à sens-unique, les moteurs de recherches croiront que beaucoup de gens se sont intéresses à votre contenu et en déduiront que celui-ci doit être très bon.

Les liens réciproques restent cependant la manière la plus répandue de créer des liens. La plupart des référenceurs comptent sur la construction de liens pour améliorer le positionnement d’un site et ceci pour plusieurs raisons. Premièrement, les liens réciproques sont les plus simples à obtenir, de plus, beaucoup de site sont désireux d’échanger des liens, mais peu sont ceux qui sont généreux au point de vous laisser en mettre un à sens unique. Pour finir, Google ne sanctionnera pas souvent si les pages liées par des liens réciproques ont des thématiques communes.
Un bon lien réciproque avec deux pages liées à la thématique commune amènera aussi de la notoriété à votre site et améliorera votre positionnement.

Il est plus compliqué pour les moteurs de recherches de comprendre et trouver les liens à trois et quatre voies et les liens en boucles, ils ressemblent beaucoup à des liens à sens unique pour les moteurs de recherches mais vous verrez qu’ils mettent clairement plus de temps à trouver.

Au chapitre suivant, je vous explique comment réussir ses échanges de liens par une méthode en 9 étapes.

L’achat de liens

l'achat de liens interdit

Exemple de plateforme qui vend des liens

Quand on commence à effectuer des demandes de liens sur des sites similaires au notre, on se rend bien compte que cela prend du temps pour un taux de réussite assez faible. Si vous faites 50 demandes dans un journée, vous aurez que quelques réponses et parfois au bout de quelques jours ou semaines. Alors on imagine vite la possibilité de négocier des liens auprès des sites partenaires. Pour Google, un lien est un vote naturel, fait pour mettre en avant une page intéressante qui apporte de la valeur ajoutée sur le sujet. Ainsi les liens entrants représentent votre vecteur de communication gratuite, à travers des communiqués de presse, des partenaires, des références clients, des questions réponses sur votre sujet, etc. Ils servent votre intérêt et doivent aussi servir celui des internautes.

Acheter un lien, c’est différent. Vous obtenez un lien que vous n’aurez pas eu si vous n’avez pas payé. Google considère cela comme de la publicité. Et comme son modèle économique tourne autour de la vente des encarts de Google Adwords, vous court-circuitez d’une part sa rémunération, mais surtout vous faites croire aux visiteurs que votre partenaire a confiance en vous alors que cette confiance est basée sur un échange de devise. Google, qui s’est toujours défendu de mélanger ses résultats naturels et ses résultats payants pour que l’internaute sache exactement comment a été obtenu le résultat, veut que vous fassiez pareil.

Pour pallier ce problème, l’équipe d’ingénieurs de Google a introduit en 2009 l’attribut rel= »nofollow » à placer au sein des liens achetés. Celui-ci annihile le transfert de pagerank. Ainsi ceux qui veulent payer leur lien ne sont pas avantagés algorithmiquement parlant par rapport aux autres.

Vous vous dites qu’il vous suffit de ne pas passer le lien en rel= »nofollow » pour que Google soit berné, pourtant le moteur de recherche prétend pouvoir trouver les liens payés et sanctionne le site quand il en trouve un. Ce que Google a fait avec l’entreprise iAcquire en mai 2012.

Le dépôt de liens

C’est troisième partie sur les possibilités de liens est très intéressante, car elle permet de réaliser des liens à sens-uniques sur certains sites externes. Cette méthode fonctionne au bon vouloir du propriétaire du domaine qui choisit ou non d’accueillir votre lien. Ce qui rend la tâche aléatoire car vous pouvez passer un temps fou à chercher des sites, à trouver des moyens pour y placer vos liens et une partie sera malheureusement modérée et les liens modérés seront perdus. Voici les types de sites capables de recevoir vos liens sur le web :

  • Annuaires
  • Commentaires de blog
  • Signature de forums
  • Communiqués de presse

  • Articles sponsorisés
  • Article sur wikipédia
  • Plateformes Vidéos
  • Sites de question – réponses

  • Guest-blogging
  • Livre d’or
  • Sites de partage de photos
  • Réseaux sociaux

La pêche aux liens

Appelé communément en anglais le linkbait. Il s’agit de la meilleure méthode pour obtenir des liens, car elle est entièrement naturel, et se trouve à l’origine de l’algorithme de Google. C’est ce que les moteurs de recherche préfèrent sans aucune mesure de toutes les méthodes pour réaliser des liens. La pêche aux liens consiste à la rédaction de contenu original à forte valeur ajoutée qui incitera naturellement les lecteurs à diffuser cette information auprès de leurs  cercles d’amis ou de connaissances, soit en faisant un lien sur leurs sites vers le votre, soit en parlant de vous sur les médias sociaux, soit en vous enregistrant dans ses favoris.

pêche aux liens linkbait

Cependant sachez que vous devez investir des ressources conséquentes pour obtenir ce phénomène avec votre site. Seuls les sites qui font le buzz ou les grands sites plébiscités connaissent ce phénomène de bouche à oreille.

Conclusion

Construire des liens de qualité, c’est donc un travail de longue haleine, qui demande de la patience et de la méthode. Mais une fois les optimisations in-page réalisées dans les premiers chapitres, la construction d’un réseau de liens sera votre activité principale pour rendre votre site populaire.