Le web en image selon Tumblr

0 buzz

Un repas quelconque, un trajet en voiture ou encore un simple rayon de soleil, exit les photographes de renom: Instagram a fait de vos amis Facebook et autres possesseurs de smartphones des vrais (faux) professionnels de la photo culinaire, du portrait version 60′s, ou du paysage débordant de clichés.
Oui mais voilà, vous qui avez un réel intérêt pour la photo amusante, émouvante ou encore engagée et controversée, Tumblr sera sans doute la plateforme à envisager pour partager coup de cœur et coup de gueule. Voici venir un CMS pas comme les autres, ou simplicité rime avec diversité sur des thèmes éclectiques et souvent timbrés !

42% des 38 000 post par minute sont des photos

Inutile de comparer Tumblr avec Facebook ou Twitter, même s’ il surfe également sur la vague du communautaire et du microblogging, son objectif est de donner les clefs de la maison à l’internaute. Pour résumer: à chacun sa page et son thème. C’est donc, un système de gestion de contenu qui vous permet de monter votre propre photoblog, entre autres. On en dénombre plus de 33 millions aujourd’hui et plus d’un millier de thèmes (gratuit ou premium) vous permettent de vous différencier. L’inscription est totalement gratuite et d’une facilité déconcertante. Après avoir indiqué l’objet de votre venue, musique, art, déco, etc. Il ne vous reste plus qu’à alimenter la page et la customiser à votre gout.

Également précurseur dans le domaine du partage des « .gif », c’est aujourd’hui le contenu le plus tagué sur Tumblr. Pour ceux à qui cela échappe, je vous laisse vous faire une petite idée.

Tumblr Vs WordPress

Si on le compare avec le numéro 1 mondial des CMS, ce n’est pas par hasard. Affichant une croissance de 218% en un an, entre 2010 et 2011, il est un véritable concurrent en matière de blog. Là ou WordPress peut demander quelques notions de codes, Tumblr reste toujours simple car adressé aux geeks néophytes du HTML. Un côté « trendy » et une touche de fraicheur en plus, vous obtenez là le croisement parfait entre un réseau social et un blog traditionnel. Des fonctions d’usages communes à ses confrères, Tumblr propose aussi le partage sur les réseaux sociaux, la possibilité de s’abonner à d’autres membres ou encore la fonction de « rebloguer » un post, une photo.

Cependant, ne nous y trompons pas, la plateforme est communautaire et regorge de pages sans intérêt particulier ou parfois vulgaire et franchement débile. Il est donc préférable de savoir à l’avance l’objectif de votre blog, la cible cherchée et sa stratégie de référencement, si vous en avez une. En effet, pour un blog d’entreprise ou à caractère purement informatif, ne vous y attardez pas. La principale fonction de Tumblr est le partage de photo et le micro texte descriptif à la Tweeter. On préfèrera donc toujours notre bon vieux WordPress quand il s’agit de faire appel à des fonctions poussées pour la rédaction ou la publication.

Quelques Chiffres…

Fondé en 2007, Tumblr est passé de 10 millions de visites uniques à 90 millions entre 2010 et 2011. L’engouement est donc plutôt récent et touche aussi bien les hommes (51%) que les femmes. Les  blogueurs sur cette plateforme sont plutôt jeunes, âgés de 18 à 34 pour 36% d’entre eux. Disponibles en 8 langages: anglais, français, turque, espagnol, russe, japonais, italien, allemand, 42,31% des visites uniques proviennent toutefois des États-Unis, où il est le plus populaire.

Sorte de Pinterest personnalisable, Tumblr s’impose donc comme le nouveau CMS à la portée de tous, toujours plus diversifié en matière d’interactivité de contenus. Simple comme un jeu d’enfant, vous n’êtes plus qu’à quelques clics de votre page photo, mais aussi comma B. Obama : musique et vidéo!

 

Buzzé par

Pas encore de buzz. Laisse ta réaction ou ton avis !

Laisse une réponse