Le phénomène Pinterest

2 buzzs

Rangez les punaises et autres aimants pour porte de frigo, voici venir votre nouveau tableau d’affichage virtuel: j’ai nommé Pinterest. Depuis 2010 le site ne cesse de se hisser de plus en plus haut dans les classements de popularité et d’entrer dans le très fermé cercle des 10 réseaux sociaux les plus populaires au monde.

Comme ses confrères, la popularité  et l’engouement que procure Pinterest résulte en un  concept simple, mais efficace. En ouvrant un compte, ou bien en vous faisant recommander, vous démarrer vos panneaux d’affichages, rangés par catégories. Déco, mode, cuisine, vacances: à chaque thème sa page. Vous y incorporez, des photos avec une description très courte. Les membres de la communauté entière peuvent alors les voir et commentez, ou bien « liker » et re partager « to repin » la ou les photos qu’ils choisissent.

Une croissance effrénée

Utilisé à 80% par des femmes, Pinterest est avant tout populaire aux Etats-Unis. On dénombre en effet près de 12 millions d’utilisateurs outre atlantique en février 2012. Ainsi le site obtient un Page Rank de 7 et est classé 38ème site le plus visité au monde par Alexa, et 16ème aux USA! De plus, il est désormais le 10ème réseau social du monde derrière Facebook et Twitter.
Si l’on observe ses chiffres de croissance on peut s’attendre également à une ampleur qui devrait encore gagner du terrain parmi les utilisateurs des réseaux « traditionnels ». Il est en effet le 3ème site américain à croitre aussi rapidement et 42% des internautes du pays y possèdent un compte  !

Pour Shareaholic, l’outil de partage des sites web visités et extensions Firefox utilisé par près de 250 millions d’internautes, Pinterest lui génère autant de revenus que Google+, Linked in et Youtube réunis. Bien qu’étant un échantillon relativement réduit dans l’océan du web, cet indicateur prouve cependant que le trafic ne cesse d’augmenter sur Pinterest.

L’enjeu commercial

Qui dit trafic, popularité et réseau social dit forcément vitrine extrêmement alléchante pour un bon nombre de marques. Moyen d’afficher et d’entretenir sa réputation sur le web, quelques compagnies se sont déjà frottées à l’exercice, en créant des boards leur permettant de crédibiliser les activités de la marque et pourquoi pas d’attirer de nouveaux clients. C’est donc également une plateforme de promotion business qui peut s’apparenter à un Photoblog pour des compagnies telles qu’ Easy Jet, ou encore le label Barclay qui propose de vous faire suivre les actualités de ses artistes.

Attention cependant à la tactique utilisée par les fondateurs du site, il semblerait qu’une polémique de spam commence déjà à voir le jour. En effet, à l’ouverture d’un compte via Facebook, Pinterest souhaiterait récupérer un maximum de trafic en important vos contacts. Pour cela le site utilise une technique plus que douteuse. Comme l’explique l’article de The Next Web, Pinterest se permet de remplir votre boîte mail en vous envoyant la même invitation pour chacun de vos contacts Facebook également inscrits sur le réseau, disant que ceux-ci ont commencé à vous suivre et qu’il serait bon d’en faire autant. Le problème? Il est double. Premièrement, vos amis n’ont pas forcément commencé à devenir des « followers » de votre activité sur Pinterest. D’autre part, ce dernier envoie la même invitation à vos contacts leur disant la même chose à votre sujet, bien que vous ne l’ayez pas non plus autorisé à en faire autant.

 

Prudence est donc mère de sureté, laissons encore le temps à Pinterest de réussir son implantation en France. Avec plus de 70.000 comptes dans l’hexagone, le réseau social est encore loin derrière ses concurrents. Notons par ailleurs que l’expansion phénoménale du site est déjà source d’imitation avec Chill par exemple. Le concept est exactement le même, mais en vidéo !

 

Buzzé par

2 buzzs to “Le phénomène Pinterest”

  1. Bebo dit :

    Les réseaux sociaux sont en branle-bas de combat : Pinterest, Chill en sont la preuve. Mais niveau référencement comment bénéficier de ces nouveaux sites ?

  2. AnneGa dit :

    je ne sais pas si Pinterest est bien populaire en France. Ok c’est parti fort pour eux outre-atlantique, mais quid du nombre des utilisateurs en france ?

Laisse une réponse