26.2 Décoder la valeur d’un lien

Ces facteur dont je n’ai pas arrêté de vous parler ont tous leur colonne attitrée dans ce logiciel. Même si vous n’utilisez pas cet outil, je vous recommande de lire ce qui suit pour apprendre pas mal de choses qui pourraient aussi vous servir dans votre démarche de création de liens.
Après avoir obtenu tant d’informations, vous avez deux options : vous asseoir, vous concentrer très fort et tout retenir (ça marche pas toujours…) sinon, vous pouvez demander à SpyGlass de tout retenir pour vous en quelques secondes.

Voyons, La colonne « Page de lien retour » vous donne l’URL exacte de la page où est situé le lien. Essayez d’y promener votre souris et cliquez sur l’icône « … » à droite de l’URL, cela vous envoie directement sur la page du lien.
Depuis cette interface, il est facile de savoir si un lien est sur une page d’accueil ou sur une page plus profonde. De plus si vous comparez toutes les URL des liens qu’un concurrent reçoit vous pourrez même trouver les liens site-wide (liens en footer qui se retrouve sur toutes les pages du site). En effet ces liens étant présents sur toutes les pages, toutes celles-ci se retrouveront dans la liste. Si un nombre impressionnant de page du même domaine arrivent sur la même URL avec la même ancre de lien, il est très probable que ce lien soit un site-wide.

illustration du PageRank de Google pour les backlinksEnsuite le Page Rank Google, vous vous souvenez, c’est la « note » donnée par Google à votre site. Le logiciel vous permet de récupérer le PR de la page où figure le lien (le plus important) ainsi que celui correspondant au nom de domaine (il correspond en fait au PR de la page d’accueil.).
Souvenez vous de ce que je vous ai expliqué, le domaine diffuse son Page Rank aux pages plus profondes. Alors même si une page possède un PR0, si le domaine a un PR6 vous avez de bonnes chances de profiter du haut PR de domaine à un moment ou un autre.

 

 

La colonne « Titre » vous donne le titre de la page où le lien se trouve. Souvenez vous, il faut que votre mot-clé apparaisse dans la balise title de votre partenaire, ça tombe bien!

La colonne lien retour donne l'URL de la page où est le lien

La colonne « lien retour » est particulière, et je suis sûr qu’elle vous a surpris la première fois que vous l’avez vue… Hé oui certaines fois il n’y a pas de lien! Ce sont les moteurs de recherches qui se trompent.
Je vous explique : le robot du moteur de recherche est passé sur le site et y a trouvé un lien vers votre site, il a donc fait ce qu’on lui a appris : il l’a indexé. Cependant certains liens ne restent pas, votre lien a donc disparu de la page le lendemain de son indexation. Seulement voilà : Le lien, lui est toujours dans les index de Google alors qu’il n’est plus là. Pour corriger ce petit problème, je vous conseille de retirer tous les liens ayant l’annotation « Non » dans cette colonne (un simple clic droit puis supprimer suffit).
Il y a aussi d’autres annotations dans cette colonne qui rendent état sur le lien lui même et ses attributs (si il est en NoFollow).

La colonne « texte d’ancre » correspond comme vous l’avez déjà deviné aux ancres de liens utilisées par vos concurrents. Inspirez vous en, et comparez vos mots-clés aux leurs.

La colonne « URL de l’ancre » vous donne la page exacte où le lien arrive sur votre site. Par exemple, imaginons que votre mot-clé principal est « Football ». Dans ce cas votre concurrent n°1 c’est www.football.fr. Dès que vous avez effectué une analyse avec SpyGlass, vous pouvez vérifier la colonne URL de l’ancre et voilà ce que vous y trouvez.
La plupart des liens vont vers la page d’accueil www.football.fr. Une bonne partie des liens vont aussi dans les pages profondes où sont présentés et vendus les produits de la marque.
Les URL d’ancres sont très intéressantes pour savoir à quel rythme vos concurrents changent leur URL d’ancre. Vous pouvez ainsi adapter vos ancres d’URL en comptant le ratio d’ancres sur la page d’accueil et ceux sur les pages profondes, combien d’URL de page d’accueil différents a-t-il etc… C’est bien de mettre 1000 Backlinks sur la page www.jaimelefoot.fr mais ce sera mieux d’en mettre 600 sur www.jaimelefoot.fr, 300 sur www.jaimelefoot.fr/mon_club.html et 100 sur www.jaimelefoot.fr/leballonrond.html. Ce n’est qu’un exemple.Le nombre de liens externes est important pour le positionnement

La colonne « Liens externes » ils font partie des facteurs de qualité d’un lien Combien de liens externes une page a elle ? Si vous mettez un lien sur une page déjà pleine de liens externes, vous ne récupèrerez pas beaucoup de Page Rank.

 

La colonne « total des liens » c’est aussi une histoire de Page Rank. En fait Google ne compte presque pas les liens internes. C’est à dire que le Page Rank partira plus facilement dans un lien externe qu’un lien interne. Attention cependant, le Page Rank passe toujours par les liens internes donc s’il y en a trop le problème est le même qu’avec les liens internes.

La colonne « valeur du lien » est une des plus importantes pour moi, c’est un facteur calculé d’après une formule prenant en compte le Page Rank, le nombre de liens internes et externes et bien d’autres paramètres encore.
Les liens marqué de vert sont les plus prometteurs tandis que ceux en jaune orange et rouge ont moins de poids dans l’algorithme.

La colonne domaine indique le nom de domaineDans la colonne « Domaine » vous y verrez le nom de domaine d’où le lien arrive. Vous y trouverez aussi certainement des endroits où mettre des liens. Pour cela regarder les liens site-wide de vos compétiteurs, le nom de domaine devrait être le même sur plusieurs lignes.

 

La colonne « adresse IP » n’est pas extrêmement utile d’après moi. Cette colonne vous permet de connaitre l’exacte adresse IP de la page d’où le lien arrive. Elle sert surtout à savoir si des noms de domaine différents appartiennent à la même Ip d’un serveur. Pour parvenir a obtenir plus de Illustration de la colonne adresse IPprestance auprès des moteurs de recherches, essayez d’obtenir des liens avec des adresses IP différentes, notamment avec des classes-C d’IP différentes.

 

La colonne « pays » permet de trouver où sont hébergés les sites d’où proviennent les liens. C’est important car si votre site est en .fr alors Google appréciera des liens venant de site hébergés en France.

La colonne « DMOZ » vous rappelle-t-elle quelque chose ? Nous en avons parlé dans le chapitre sur les annuaires. DMOZ est l’annuaire gratuit le plus respecté du web et il est intéressant de savoir si un site qui vous propose un lien y est indexé ou pas.

La colonne « Yahoo! » C’est l’annuaire payant le plus grand du web, y être inscrit apporte également beaucoup de valeur aux pages.

La colonne « Alexa Rank » est une indication du trafic, savoir comment le site se positionne par rapport à tous les autres sites en fonction du trafic qu’ils ont tous les 3 mois (c’est pourquoi vous entendrez quelques fois Trafic Rank plutôt que Alexa Rank). Plus il a de trafic plus un site possède un classement bas, se rapprochant de 1 – la meilleure place). Le site n°1 est celui ayant le plus de trafic à travers tout le monde.
Les visiteurs d’un site qui link vers vous voient le lien vers votre site et pourraient cliquer dessus – plus il a de trafic, plus vous pourrez en avoir. Si vous achetez des liens pour le trafic, je vous conseille vivement de vérifier l’Alexa rank avant, un site ayant un bon trafic se situe en dessous de 100 000. Un site ayant moins que 500 000 de Rank Alexa ne vaut pas le coup de payer.

La colonne « Age du domaine » vous indique depuis quand le domaine a été acheté. Comme je vous l’ai déjà dit, l’âge du domaine peut s’avérer plutôt utile. Les sites de moins d’un an sont considérés comme très jeunes, il vaut mieux miser sur des sites de plus de 3 ans pour créer des liens efficaces. Après si un site de plus de 8 ans se propose de vous faire un lien, vous gagnerez tout de suite du trustrank auprès des moteurs de recherches.

En prenant une vue d’ensemble comme dans le logiciel SpyGlass où tous ces facteurs sont rassemblés, il est très simple de sélectionner les backlinks les plus intéressants. Dès que vous avez trouvé un site qui vous intéresse, envoyez un mail de partenariat au propriétaire pour lui demander ses conditions. Pour cela SpyGlass SEO vous donne un autre coup de pouce, grâce à la colonne « infos du contact ». Figurera dans cette colonne les informations de contact que le logiciel a réussi à extraire du site. C’est aussi un gain de temps notable à ne pas chercher ces adresses mails pas toujours très accessibles sur les sites web.

Je vous avais parlé d’une surprise non? Vous pensiez que j’avais oublié?
Pas du tout! Tournez la page et découvrez sans plus attendre le nouveau chapitre.