3ème édition du SMX à Paris

0 buzz

Internet est définitivement le média d’information le plus rapide qui soit, et je suis encore étonné ce mardi matin de constater le florilège impressionnant de comptes rendus et commentaires autour du SMX, qui s’est tenu seulement le jeudi 7 et vendredi 8 juin dernier, à Paris.

N’ayant moi même pas pu assister à ce très attendu rassemblement des White Hat cette année, je me devais cependant de vous tirer les grandes lignes évoquées lors de ces deux jours de conférences. Un salon qui marque également le duel toujours plus présent, entre d’une part les moteurs de recherches et, d’autre part, les techniques que doivent utiliser et réinventer les référenceurs, en quête de visibilité.

Google devient social

Après avoir changé son algorithme, désormais « Penguin », le 25 avril dernier, les intervenants ont appuyé sur la nécessité de développer l’activité sur les réseaux sociaux. En effet, l’absence de celle-ci est dorénavant remarquée, et pénalisante, pour les sites que Google considère comme « sains ».
De plus, le géant des search engine semble également faire de même, en proposant de vous afficher les résultats de recherche par rapport à ceux de vos contacts Twitter. largement critiqué, la technique est taxée de très « limitée » dès lors que certains sujets non abordés sur les réseaux sociaux n’apparaissent plus, du coup, sur Google.

Knowledge Graphs

Nouveauté encore au stade de recherche, Google semble vouloir approfondir sa qualité et son intelligence d’affichage des résultats, en devenant l’encyclopédie numéro un mondiale. L’idée est simple, poser une question directe dans le moteur de recherche, et Google ira scanner les contenus des sites s’y rattachant, pour vous proposer directement SA réponse.  Exit wikipédia!

En savoir plus sur le SMX avec le compte rendu du salon

 

 

Buzzé par

Pas encore de buzz. Laisse ta réaction ou ton avis !

Laisse une réponse